Hommage à l’incarnation du football : Karim Benzema

Karim Benzema, capitaine du Real Madrid en 2023
Pendant quatorze ans, Karim Benzema a offert ses bons et loyaux services au Real Madrid – Crédits : compte Twitter @realmadrid

Le 4 juin 2023, date du dernier match de Karim Benzema sous les couleurs du meilleur club du monde. Un moment synonyme de sincère tristesse pour tous les madridistas, avec comme point d’orgue cet instant précis : lorsque l’ancien capitaine du Real Madrid s’est élancé pour inscrire le 354e but de sa carrière au sein du club de la capitale espagnole. Plus globalement, tous les fans de football ont senti que ces quelques minutes étaient spéciales et historiques, à la hauteur de la grandeur de ce joueur unique en son genre.

Arrivé comme un jeune homme insouciant en 2009, ayant à peine soufflé ses 21 bougies, Karim Benzema repart comme une légende accomplie du Real Madrid en 2023. Rares sont les joueurs pouvant se targuer d’une telle carrière dans un club aux exigences les plus élevées. Rares sont les athlètes pouvant se prévaloir d’une telle longévité dans leur sport respectif. Encore plus rares sont les hommes pouvant se vanter de faire lever des stades entiers. Le Lyonnais d’origine fait partie de cette catégorie si restreinte, de ceux qui ont imprimé leur marque éternelle par un talent singulier, de ces sportifs qui gravent leur nom en lettres d’or dans la mémoire collective.

Le choc a été difficile à encaisser pour les madridistas. À la lecture du fameux « comunicado oficial », la désillusion était sans commune mesure. Pourtant, de nombreuses légendes du Real Madrid nous ont fait leurs adieux ces dernières années : de Cristiano Ronaldo, à Sergio Ramos en passant par Marcelo… On pourrait croire que les supporters de La Casa Blanca s’accoutument de ces départs mais la vérité est que le chagrin qui s’exprime s’avère toujours aussi intense que les vives émotions que ces joueurs nous ont procurées.

Karim Benzema, le formidable altruisme d’un buteur 

De Karim Benzema, on retiendra principalement son style de jeu d’exception. Comme il aime à le dire lui-même, il incarne l’allégorie du « 9 avec l’âme d’un 10 ». Jamais tout à fait en position fixe du renard des surfaces, toujours en mouvement, fluidifiant le jeu offensif de façon extraordinaire pour un numéro 9, le Français a révolutionné le rôle de buteur. Fait remarquable, avec plus de 160 passes décisives à son compteur, Karim Benzema n’est autre que le meilleur passeur de l’histoire du Real Madrid. Aussi, le Ballon d’or 2022 ne connaît pas l’égoïsme : sur le terrain, il n’y a aucune place pour l’individualisme pour lui.

Cela peut paraître paradoxal, tant le poste d’attaquant est souvent indissociable d’un profil cherchant à se mettre constamment sous le feu des projecteurs. Karim Benzema n’est pas Zlatan Ibrahimovic ou Cristiano Ronaldo, peu importe s’il dispute une rencontre sans marquer, l’essentiel pour lui est de pratiquer un « beau football ». Il le déclarait lui-même en 2018 : « pour moi, un attaquant doit savoir jouer au football et pas seulement marquer. Un attaquant qui ne fait que marquer n’est pas un bon attaquant ». Cela explique pourquoi il s’est cantonné à un rôle secondaire lorsqu’il évoluait auprès du quintuple Ballon d’or portugais, la lumière n’était pas sur lui mais peu importe. L’intérêt du collectif primait.

Karim Benzema, un modèle à suivre au Real Madrid

De Karim Benzema, on se souviendra également de son attitude toujours irréprochable : son mental, son professionnalisme et son exemplarité. Il s’agit d’un homme qui a dû s’imposer au sein du plus grand club du monde en surmontant de multiples épreuves, à commencer par la concurrence qui s’est imposée sur son chemin (Higuaín, Morata, Jović…), sans parler des entraîneurs qui l’ont éprouvé tels que José Mourinho. Il s’agit également d’un joueur pratiquant le football au plus haut niveau depuis plus de 15 ans et qui pour autant n’a jamais reçu le moindre carton rouge, ne contestant jamais l’autorité du corps arbitral et faisant toujours preuve d’un grand respect envers ses adversaires. Il s’agit enfin d’une icône ayant montré la voie à suivre pour les plus jeunes, Camavinga ou Vinicius ne ratant pas la moindre occasion de révéler à quel point Benzema est un modèle d’inspiration pour eux.

De Karim Benzema, pour conclure, on conservera une trace indélébile de sa campagne légendaire au cours de la saison 2021/2022 en Ligue des Champions. Successivement, à chacune des grandes soirées européennes, le Nueve s’illustrait par des performances ahurissantes : terrassant tour à tour le PSG, Chelsea et Manchester City. Auteur de 15 buts, dont deux triplés en phase à élimination directe, Karim Benzema était sur un nuage où rien ne semblait l’arrêter. Signe de sa spectaculaire versatilité, le Français a mis de côté son altruisme le temps d’une saison pour devenir l’un des buteurs les plus redoutables que l’on puisse imaginer. Un capitaine héroïque qui a mené ses coéquipiers vers la 14e Ligue des Champions de l’histoire du Real Madrid, remportant par la même occasion sa 5e personnelle.

En somme, les phrases et les mots ne suffiront jamais à rendre compte de l’immense parcours de Benzema au Real Madrid. Il nous quitte comme un roi, partageant le trône des plus grandes légendes de la Casa Blanca. Cher Karim, nous ne t’oublierons jamais.

3 réflexions sur “Hommage à l’incarnation du football : Karim Benzema”

  1. Ping : Interview de Grégoire Devaux (Real MadridTV) - Hala Madrid France

  2. Ping : Joselu, la recrue surprise du Real Madrid - Hala Madrid France

  3. Ping : Les enseignements du premier match du Real Madrid de la présaison - Hala Madrid France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut